Parlons tech

Pourquoi j'en ai marre que tu me parles de ton idée d'app

Par Kate pour nexten.io
4 4 min lecture
10/12/2022

Pourquoi j'en ai marre que tu me parles de ton idée d'app quand je te dis que je suis dev 

Imagine. Tu es en train de prendre l’apéro avec tes potes, tu es à un repas de famille ou bien en soirée avec des amis… Bref, tu es dans une situation où, possiblement, tu peux rencontrer une nouvelle personne. 

Et là, épreuve de force : tu échanges les premières banalités et très vite, tu te retrouves à dévoiler ton travail. Développeur. Te voilà confronté à deux situations : 1. La personne à qui tu parles ne s’y connait absolument pas en tech. Souvent, c’est la génération de tes parents. Ses yeux s’illuminent car elle pense avoir enfin trouvé le geek capable de réparer son ordi infesté de malwares OU 2. Cette personne a une fa-bu-leu-se idée d’App. Dans ce cas là, c’est plutôt quelqu’un de ta génération (à la louche). Et te voilà embarqué dans une conversation endiablée (de son côté) dont tu te serais bien passée…

Voici ce que tu rêverais de pouvoir répondre à tous ces futurs startuppers, ces créateurs des futurs Facebook : Arrête de me parler de ton idée d’app, parce que…

Parce que j’ose pas te dire que c’est nul…

Stupid

Le titre parle de lui-même. Le projet qu’on te propose est é-cla-té. Qui es-tu, toi, pour annoncer cette mauvaise nouvelle à une personne que tu connais depuis quoi… Deux pintes de bière ? Et alors que tu n’es qu’un dev (en repos normalement, on le précise), tu te retrouves à marcher sur des œufs et tenter d’ouvrir les yeux à cette personne. 

Alors soit c’est le business plan qui tient pas la route (toi, tu sais qu’avant de créer une App on réfléchit un peu au marché sur lequel on se positionne). Soit l’idée a déjà été vue et revue (toi, tu sais qu’avant de faire des plans sur la comète, tu fais une recherche Google vite fait pour analyser la concurrence). Soit, c’est l’idée de base, tout simplement, qui est nulle. Bon, bah dans cette situation, le plus simple reste encore de tourner les talons et de prétexter que t’as entendu quelqu’un t’appeler dans la salle à côté. N’hésite pas à user et ré-user de cette technique autant de fois que nécessaire. 

 

Parce que c’est pas mal, mais…


Yes but no

Allez, on va dire que 80% du temps, on se retrouve dans la situation décrite ci-dessus. Mais il se peut, qu’au-détour d’une conversation, tu tombes sur une personne qui tient une vraie bonne idée. Et cette personne-là, quand elle se tourne vers toi lors de ce fameux repas de famille, elle a déjà une petite idée en tête, parce qu’elle a entendu parler de toi par sa cousine. Elle sait que t’es développeur. Et elle compte bien t’embarquer dans son projet, de gré ou de force. On est une famille ou on n’est pas une famille ?

Son idée d’App est bien, mais toi, tu ne sais tout simplement pas comment décliner l’invitation sans la peiner. Au taf, tu croules sous le taf. Tu as déjà quelques side projects bien avancés qui te prennent une bonne partie de ton temps. En plus, ce week-end, t’avais prévu de geeker. Et puis, peut-être que t’as juste pas vraiment la motivation de te lancer dans un projet si prenant, en vrai (avouons-le, t’as juste la flemme).  

Mmmmm, comment te dire…

 

Parce que c’est un peu trop bien.


taking note

Dernier cas (très rare, ok) : on te parle d’une idée d’App du tonnerre, un projet dont tu es presque certain du succès. Et, par chance ? C’est le pote d’un pote qui t’en parle en fin de soirée. Et t’es à peu près sûr qu’il ne se souviendra rien de votre conversation le lendemain… 

Mais pas toi. Toi, l’idée est déjà en train de mûrir dans ta tête, et quelques jours plus tard, te voilà les mains dans le code à imaginer une app très largement inspirée de ce pote d’un pote. Trop dommage pour lui, il n’a pas protégé ses arrières… Bon, c’est vrai que c’est pas très sympa. Mais tout le monde connaît la première règle du monde du business, non ? Quand on a une bonne idée, avant d’en parler à tout le monde, on la protège. Tu veux me raconter ton idée, c’est à tes risques et périls.

 

Et voilà, toi, futur jeune entrepreneur, tu sais maintenant pourquoi je suis plutôt du genre à te fuir en soirée ! Ne le prends pas pour toi, surtout. Dis-toi juste qu’avec un peu d’expérience, je sais te repérer de loin. Et franchement, si je ne veux pas entendre parler de ton idée d’App, tu l’auras compris : c’est pour ton bien :-)

nexten.io's logo

Candidats

Entreprises

À propos

Contact

Great place to work certification
ENFR