Carrière

5 points clés pour créer un CV de dev

Par Kate pour nexten.io
5 5 min lecture
03/09/2021

5 points clés pour créer un CV de dev

Vous êtes à la recherche d’une première prise de poste ou à l’écoute de nouvelles opportunités ? La création d’un CV soigné et clair est un passage incontournable dans l’univers pro. Souvent considérée comme rébarbative, cette étape est pourtant l’occasion de mettre en valeur son profil, via ses expériences professionnelles, ses soft skills ou encore les langages informatiques maîtrisés par les profils Tech. Tour d’horizon des conseils de nexten.io pour créer votre CV en deux-deux, avec un résultat esthétique et qui fera mouche auprès des recruteurs Tech et des CTO.

Jouez-la à la Apple

Si il y a bien une leçon que nous aura apprise Steve Jobs, c’est qu’il faut tabler sur un esthétisme épuré et clair pour capter l’œil. Et ça tombe bien, puisque vous êtes Tech, pas graphiste ! Alors optez pour un design sans fioritures, sobre et élégant.

Pas plus de deux couleurs doivent être présentes sur votre CV : choisissez-les donc pour qu’elles vous représentent bien. Vous le savez déjà, les couleurs véhiculent des émotions. Par exemple, optez pour le bleu pour refléter de la sérénité, de l’optimisme, de l’implication. Le jaune sera davantage utilisé pour véhiculer l’aisance relationnelle, le vert pour symboliser la stabilité.

En fonction du poste et de la fonction recherchée, posez-vous quelques instants pour définir votre branding.

Notre conseil chez nexten.io : gardez un fond blanc, pour faciliter la lecture de votre CV chez le recruteur.

Simple, basique : les infos essentielles en en-tête

Quand un recruteur tech reçoit un CV, il s’assure tout d’abord que le profil en question va matcher avec les besoins de son entreprise. Votre mission est donc de placer, dès le début du document, le type de développeur que vous êtes, en gardant bien en tête qu’il vous faut être précis. Si votre intitulé est trop général, le recruteur (qui n’est pas tout le temps très à l’aise avec toutes les technos), optera pour un profil qui aura su utiliser le bon mot clé pour l’appater. Mettez donc en avant le langage informatique qui vous intéresse le plus (Python, SQL, PHP), et/ou précisez si vous vous spécialisez en full-stack, par exemple.

Par la suite, n’oubliez pas les indispensables : nom/prénom, téléphone, mail, profil LinkedIn et tout autres liens où vos projets sont accessibles : site web, blog, etc.

Le conseil nexten.io : votre CV doit tenir en une page ! Alors ne lésinez pas sur les puces, les phrases synthétiques et diminuez la police si besoin.

Montrez ce dont vous êtes capable

Un geste vaut mille mots” : pour vous différencier du reste des candidats, mettez en priorité en valeur le travail que vous avez déjà réalisé par le passé. Alors creusez-vous la tête et sélectionnez soigneusement 3 beaux projets dont vous êtes fier. Cela peut être la création d’un site internet, votre portfolio, les projets open source sur lesquels vous avez contribué ou encore la mise en avant de travaux réalisés sur votre profil GitHub.

Les certifications sont également des mines d’or pour un recruteur tech ou un CTO. Ces derniers seront rassurés sur vos compétences techniques et votre embauche comprendra, de fait, moins de risques pour lui et l’entreprise. Alors rendez-vous sur LinkedIn, EZ Platform, France Compétences et autres labels et prenez le temps de répondre à ces questionnaires pour ensuite les mettre en avant sur votre CV.

Un autre conseil nexten.io : mettez en valeur vos projets personnels ! Cela démontre toute la curiosité et l’intérêt que vous portez à votre métier, au-delà du cadre professionnel.

Les langages informatiques : le langage de votre coeur

C’est le cœur de votre métier, et c’est ce qui doit ressortir le plus dans votre CV : les langages informatiques que vous maitrisez.

Créez un paragraphe dédié appelé “Compétences techniques” et séparez-les en 3 colonnes : débutant, expert, avancé. Présentez ces différentes technos et n’hésitez pas à ajouter les logos/pictos en complément, en termes de design, c’est bien plus sympa à la lecture pour le recruteur.

C’est également le moment pour vous de montrer que l’anglais n’a pas de secrets pour vous : ajoutez votre niveau de TOEIC (par exemple) pour mettre en valeur l’acquis de cette langue.

Le conseil de nexten.io : à côté de vos différentes expériences / projets perso ou pro, vous pouvez aussi indiquer la techno appliquée pour montrer au recruteur tech et/ou au CTO dans quel cadre professionnel vous avez utilisé ce langage dans le passé.

La relecture de votre CV est o-bli-ga-toire !

Les fautes d’orthographe, ça ne pardonne pas. Et ce, chez n’importe quel profil, même dans le domaine de l’informatique ! Heureusement pour vous, il existe plein de petits trucs et astuces pour ce faire. Premièrement : relire votre CV, à froid, quelques heures après l’avoir créé, ou mieux, le lendemain.

Deuxièmement : vous faire relire par une personne de votre entourage super calée en fautes d’orthographe et de syntaxe, avec un œil de lynx capable de repérer toutes les coquilles qui se sont immiscées ici et là.

Troisièmement, et ce sera notre dernier conseil nexten.io : faites appel à ce petit bijou d’ingéniosité appelé “Scribens”, un outil de correcteur de texte qui soulignera toutes les petites erreurs que vous auriez pu commettre par inattention.

En soi, créer un CV ne prend pas énormément de temps : cet exercice peut être réalisé en moins de deux heures, et vous êtes assuré d’être tranquille pour le reste de votre carrière pro. Soit, il faudra le mettre à jour de temps en temps… Mais le plus gros sera fait, et il ne vous restera plus qu’à postuler et décrocher le job de vos rêves.

Et pour conclure, un dernier petit tip : rendez-vous sur des sites de CV builder pour générer un CV en un clin d’oeil : visualcv, resume, novoresume (entre autres !) Un gain de temps assuré sur le design, et un esthétisme qui captera l’attention de tous les recruteurs auxquels vous enverrez votre CV, on vous le garantit !

nexten.io's logo

Candidats

Entreprises

À propos

Contact

Great place to work certification
ENFR